Comment reconstruire une oreille ?

A partir de quel âge peut-on reconstruire une oreille ?

Tout dépend du type d’anomalie à reconstruire.

Pour une oreille décollée, la correction peut être réalisée à partir de 6-7 ans, au moment ou l’enfant rentre en école primaire et prend conscience de certaines moqueries.

En cas de microtie ou d’aplasie d’oreille, une reconstruction ne peut être envisagée qu’à partir de 9 – 10 ans. Pour quelles raisons ?

– Ce n’est qu’à partir de cet âge que la taille de l’autre oreille sera définitive. Une reconstruction plus précoce risque de créer une asymétrie de taille entre les 2 oreilles après quelques années.

– A cet âge, la reconstruction est techniquement plus simple car les cartilages des côtes sont plus grands. Les résultats au long court sont donc meilleurs.

Il est indispensable que l’enfant soit suffisamment grand pour ressentir le besoin d’une reconstruction. Un traitement trop précoce est vécu comme un traumatisme alors que l’enfant le voit comme un bénéfice lorsque la demande vient de lui.

Comment reconstruire une oreille ?

Déformation à la naissance

A la naissance, le cartilage de l’oreille est immature et très maléable. Aux alentours de 6 semaines de vie, à la chute des hormones maternelles dans le sang du nourrisson, le cartilage se rigidifie dans la position dans laquelle il se trouve. Il est donc possible de placer l’oreille dans la position souhaitée pour qu’elle se fige dans cette position. Il s’agit de la conformation d’oreille. Le conformateur est placé 2 fois 15 jours sur l’oreille. A son retrait l’oreille est en bonne position et son aspect est définitif.

Correction d’une petites anomalies

A la naissance, le cartilage de l’oreille est immature et très maléable. Aux alentours de 6 semaines de vie, à la chute des hormones maternelles dans le sang du nourrisson, le cartilage se rigidifie dans la position dans laquelle il se trouve. Il est donc possible de placer l’oreille dans la position souhaitée pour qu’elle se fige dans cette position. Il s’agit de la conformation d’oreille. Le conformateur est placé 2 fois 15 jours sur l’oreille. A son retrait l’oreille est en bonne position et son aspect est définitif.

Reconstruction d’une microtie / Aplasie d’oreille

Une microtie / aplasie d’oreille est définie par une oreille plus petite et dont les reliefs sont anormaux. Pour reconstruire une oreille « normale » il faut un support qui permette de reconstruire ces reliefs. Il existe 2 techniques : une qui utilise le cartilage du patient pour re-créer un oreille : le cartilage des cotes flottantes et une qui utilise une maquette artificielle faite de poly-éthylène poreux (Medpore ®) qui évite de prélever des cotes.

Quels sont les avantages de la technique Medpore ® ?

  • Il permet de ne pas prélever de cotes, l’opération est donc quasi indolore ;
  • Il ne faut qu’une opération au lieu de 2 pour les cotes ;
  • L’opération est possible avant 9 ans.

Nous préférons utiliser le propre cartilage du patient, pour quelles raisons ?

  • Le cartilage se défend mieux contre les infections. En cas d’infection du Medpore ®, l’ensemble de l’oreille doit être retirée et cela peut arriver n’importe quand, il suffit d’une simple coupure…
  • La technique Medpore ® utilise une fine couche appelé fascia galéal temporal (ou « aponévrose temporale ») pour reconstruire l’oreille. Or cette couche permet de rattraper des situations d’échec en cas de complications (infection par exemple). Utiliser directement cette couche, coupe les ponts en cas de complications et elles sont fréquentes…
  • Reconstruire une oreille avant 9 ans, c’est reconstruire avant que l’autre oreille n’ait atteint sa taille définitive. Il est donc fréquent de voir des enfants grandir et présenter une forte asymétrie à l’adolescence.

Conclusions :

  • Si les 2 techniques existent, c’est que les deux présentent des avantages et des inconvénients ;
  • Du point de vue des parents, il est normal de préférer une reconstruction en 1 temps et indolore pour son enfant qui souffre déjà suffisamment ;
  • Du point de vue du chirurgien, nous privilégions le résultat sur le long terme car votre enfant deviendra grand.
  • Le débat reste et restera ouvert…